Apprendre à créer des jeux pour apprendre

mit-games-learning

Voici quelques notes de cours de la formation MITx Design and development of Games for Learning.
Pour commencer ne pas reproduire ce qu’on a détesté à l’école !

Qu’est-ce qu’un jeu éducatif ?

  • C’est un environnement stimulant qui peut développer des compétences : pensée critique, logique, développer des stratégies, résoudre des problèmes en temps limité, collaborer.
  • Ce n’est pas un test un QCM
  • Il apprend des soft skills qui sont difficilement mesurables/quantifiables. Par exemple on n’apprend pas les dates de la révolution mais ça permet de comprendre pourquoi elle a eu lieu.
  • Il agit comme un catalyseur, c’est l’élément déclencheur qui va éveiller l’intérêt.

L’importance des interactions sociales

  • Identité sociale et apprentissage : Les meilleures expériences éducatives impliquent de participer au sein d’un groupe social qui donne du sens et aide à comprendre.
  • Rien ne remplace le prof ni le parent, l’interaction sociale reste essentielle. Le jeu devrait représenter seulement 20% du curriculum.
  • Le concept du jeu solitaire est assez récent, le jeu est avant tout social.
  • Il y a des intérêts à jouer seul, par exemple se créer une autre identité, se dégager de l’aspect compétitif.
  • On peut ajouter un système de tracking et des rapports pour le parent afin qu’il puisse suivre l’activité de l’enfant. Mais le mieux reste de jouer ensemble et discuter des jeux avec son enfant.

Apprendre, comment ça marche ?

Expérience et apprentissage : expérience > mémorisation > simulation > hypothèse > résolution de nouveaux problèmes.

Éléments d’une bonne expérience éducative : objectifs, rétroactions, interprétations, pratique, explications, conclusion

  1. objectif : les expériences seront mieux stockées si elles sont structurées par des objectifs spécifiques
  2. interprétation : il faut savoir tirer la leçon de l’expérience et la mobiliser lorsqu’un problème nouveau se présente
  3. rétroaction : les expériences doivent fournir une rétroaction immédiate afin de reconnaitre ses erreurs et de les comprendre
  4. pratique : il faut avoir de nombreuses occasions de remettre en pratique et d’expérimenter avec les savoirs acquis par l’expérience afin de pouvoir généraliser au delà d’un contexte spécifique
  5. interaction sociales : discussion et partage sont indispensables pour apprendre de ses pairs et de leurs expériences

 

Conception de jeux

  • Le jeu vidéo est un ensemble d’expériences que le joueur appréhende du point de vue du personnage ou de son avatar.
  • Le jeu propose des objectifs mais laisse le joueur plus ou moins libre des moyens à employer pour les atteindre
  • La conception des niveaux s’assure que le joueur pratique ce qu’il a appris plus tôt.
  • Les rétroactions sont données au fur et à mesure, et il y a aussi une conclusion à chaque fin de niveau sous forme de boss par exemple.
  • Le jeu incite le joueur à interpréter ses expériences, à apprendre de ses erreurs, avec la difficulté qui évolue à chaque niveau.
  • On apprend de ses erreurs mais pour cela il faut que le jeu fournisse la rétroaction appropriée.
  • Avec une telle structure un jeu comporte déjà tous les ingrédients d’une expérience éducative.

Comments are closed.